[ Akatsuki Legend ]

[ RPG Naruto // Entrez dans la légende du monde des Shinobis. Où serez-vous et dans quel camps, à l'aube de l'ascension de l'Akatsuki?... ]
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vers Ame...[PV Tsuki Chan]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaterasu Rui
Oto no Kuni - Jounin
Oto no Kuni - Jounin
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Quelque part a te rechercher en vain...
Loisirs : Entretenir mes fleurs
Age RPG : 18
Date d'inscription : 30/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: Aucune
Citation: Dis moi pourquoi tu ne m'a pas emmener avec toi...

MessageSujet: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Dim 2 Sep - 3:26

Konoha…Le village caché de la feuille, lieu de son enfance…Amaterasu n’y était pas revenu depuis l’âge de ses quinze ans, ce soir maudit ou elle devint une criminelle de classe A sans avoir tuer personne, accusé à tord de deux crimes qu’elle n’avait pas connu. Le seul tord de la jeune femme est d’avoir était au mauvais endroit au mauvais moment. Elle avait espéré un temps de faible oublier, mais savait très bien que les ANBUs ne la lâcherait pas tant qu’ils n’auraient pas sa tête…Alors elle avait tué et tuer encore jusqu’à ce qu’elle trouve enfin la délivrance en la personne d’Orochimaru. Là enfin, elle put réintégrer une sorte de société, bien que le village d’Oto n’était pas un endroit très tendre…Mais Kimimaro c’était montré assez aimable avec elle. Il était de toute façon un homme effacé prêt a tout pour Orochimaru. Une telle dévotion forçait le respect. Amaterasu se sentait redevable de cet homme qui lui avait donner la marque maudite, mais elle ne l’idolâtrait pas bien au contraire. Mais le vrai problème n’était pas vraiment le serpent mais son dernier élève, Uchiwa Sasuke. Elle ne comprenait pas comment le Kaguya avait put prêter tant d’attention a cet homme si arrogant qui aligner les ninjas a une vitesse hallucinante ! Lorsque l’on détenait un pouvoir puissant, la première chose a faire était d’adopter une attitude humble forçant le respect. Apparemment, cet Uchiwa n’avait pas comprit cela et s’amuser à narguer tout le monde avec son comportement hautain et son genjutsu. Bref, notre jolie brune n’avait que très peu de considération pour l’héritier des Uchiwas et l’éviter le plus souvent possible. Elle n’aurait cependant pas oser lever la main sur lui, puisque Kimimaro avait voulu qu’elle et Juugo veille à ce qu’il devienne le réceptacle d’Orochimaru.

Mais pour l’instant, notre jeune femme était bien loin de tout cela. Elle revenait d’une mission d’assassinat a Konoha. Depuis la mort que Kimimaro, elle s’était lancée dans le meurtre de ninja gênant pour le sanin de la légende et ici elle était partie pour une sorte de grand ménage. A chaque fois, elle emportait un objet clé qui permettait de faire reconnaître sa victime lorsqu’elle rentrait à Oto. En fait, la jeune femme se balader actuellement avec deux Bingo Book : le premier était celui de sa mission ou elle barrait les têtes des cibles éliminées au fur et a mesure et le second contenait des informations sur Akatsuki. Tout les shinobis d’Oto en disposait. Ils contenaient les informations de base sur les membres de l’organisation de criminel aux nuages rouges sang. Mais c’était surtout pour les reconnaître, car des kunoichi de seconde zone comme elle avait ordre d’éviter à tout prix les affrontements avec des personnes de cette organisation. Pourtant, notre jeune rayon de soleil avait bien envie d’en découdre avec les représentant de l’ordre noir ninja, pour pouvoir évaluer son niveau…Une pensée se rapprochant dangereusement de celle d’un autre individu appartenant à cette même organisation… Mais soit, revenons à la situation présente. Depuis qu’elle était entrée au pays du feu, Amaterasu avait l’impression assez désagréable d’être suivit. Elle semblait chasser sur les plaques bandes d’une autre personne…Orochimaru Sama aurait t’il envoyer une autre personne a Konoha pour éliminer la même cible qu’elle ? Cela était bien peu probable. Le serpent n’était pas du genre a envoyer ses deux agents au même endroit. Pour atteindre facilement la cible, la jeune femme n’avait pas hésiter à lui faire un peu de charme dans un bar louche de la ville. Bien qu’elle n’avait en apparence rien d’exceptionnel, elle savait plaire aux homme, mais faire ceci, sentir leur main baladeuse sur son corps, la dégoûtait, car elle lui rappelait sa mère qui l’avait conçut avec un autre homme que son père et donnait l’impression d’être la bâtarde que décrivaient les jeunes enfants a l’époque de l’Académie. Néanmoins, elle n’allait certes pas jusqu’à coucher avec eux : elle attendait que l’homme conquit la conduise jusqu’à ça garçonnière puis prenait rapidement un kunai et le tuer silencieusement et rapidement. Généralement, ils n’avaient même pas le temps de souffrir. Il était bien plus délicat de traiter les cibles féminines, mais heureusement ses dernières était bien plus rares que les hommes…Mais durant tout le voyage plus la sortie de la ville, elle avait eu toujours cette désagréable impression d’être suivit, qu’elle avait utiliser une cible qui était balisé depuis plusieurs jours déjà. Cela n’était pas bon…Prendre la cible d’un autre ninja était interdit et même entre déserteur, il y avait certain code qui se respectait toujours. Amaterasu avait déserter Konoha avait d’aller a Oto, et donc elle respectait toujours cette règle. Une fois bien éloigner de Konoha, elle s’arrêtât dans la forêt quand elle se crut dans une relative sécurité. S’asseyant sur une souche d’arbre, elle prit son Bingo Book et barra la cible d’un grand feutre rouge. Tournant la page sur la prochaine elle assimila la tête du Jounin d’Ame No Kuni qu’elle allait devoir assassiner sous peu. Refermant son livre, elle prit donc d’un pas lent la direction de ce village…Quelqu’un l’observait…Mais qui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Dim 2 Sep - 15:55

° Au prochain...°

Assise sur la branche d'un grand arbre parmis tant d'autres dans cette immense et vaste forêt; les jambes croisées, un petit livre avec une couverture noire en main, la Kunoichi déserteuse de Konoha no Sato poussa un long soupir et afficha un faible sourire. Elle n'avait pas remit les pieds aux alentours de son ancien village depuis plusieurs années, depuis le soir du meurtre de ses parents. Revenir près de ces lieux ne la touchait pas, absolument pas, elle s'en fichait royalement. Fière de ce qu'elle avait fait, tout s'était très bien passer, bien qu'au début il n'y avait que son père qui devait être tué, juste pour faire en sorte que la fortune lui revienne de droit. Mais en y réfléchissant, Aoi pouvait être gênante pour la suite des événements, alors sans aucuns scrupules et par simple avarice et vengeance, Tsukiyomi lui ôta la vie. L'argent avait prit une place importante dans l'esprit de l'Artiste, comme pour le saké ou la puissance. Voulant régner sur tout, contrôler tout le monde, du plus misérable aux grands villages ninjas. La soif de puissance était compréhensible, pleins de personnes voulaient également le monde. Comme l'Akatsuki par exemple, mais si elle voulait voir son ambition se concrétiser, il lui fallait devenir un membre à part entière de cette secte, et donc avoir "la" bague. Pour ça, elle y avait longuement réfléchit et tuer un des membres n'était pas la bonne décision; il lui restait soit attendre le moment venu, soit reprendre celle du vieux serpent Orochimaru. Qui avait dût la garder sur son doigt depuis qu'Itachi lui avait couper la main. On ne trahissait pas l'organisation aussi facilement, ça vous mènerait à la mort. Mais selon la Kunoichi, le maître du sharingan aurait dût lui couper la tête, ça aurait été plus simple. Ce serpent était comme un rival, quelqu'un de gênant pour la déserteuse, il voulait détruire Konoha, elle voulait le faire mais avec "art", quoi qu'on dise, c'est elle qui brûlerait ce village. Le sharingan l'intéressait, il avait même l'héritier des Uchiwa avec lui et n'attendait que le bon moment pour prendre possession de son corps. Et Tsukiyomi voulait Sasuke, pour son sharingan bien sûr. Cette pupille avait tant de puissance, pouvant faire souffrir d'un simple regard, copier toutes les techniques, et surtout, contrôler les trois divinités de la légende. Seulement si l'utilisateur possédait le shuriken, le Mangekyuu Sharingan. Et à la connaissance de l'artiste, il n'y avait qu'Itachi qui le possédait, et certainement pas le dernier des Uchiwa, le cadet, il était trop idiot pour comprendre l'art de cette technique. Il voulait tuer son frère, il savait très bien qu'il devait posséder cette force à son tour, mais non, il n'en faisait qu'à sa tête et disait vouloir tuer son aîné avec "sa" propre force...Quelle idiotie...Comme si sa pitoyable force servait à grand chose, il était toujours faible et cela ne changerait jamais; on naît fort ou faible, ça ne se change pas. Dans le cas de Tsukiyomi, elle est née forte, disposant de grandes prédilections dans les trois arts ninja, sauf en Genjutsu, matière qu'elle contrôler moyennement. Mais sa force, sa patience, sa stratégie et ses techniques interdites étaient redoutables pour quiconque.

Mais revenons à la présence dans cette forêt de la membre de l'Akatsuki. Tout d'abord, ce n'était pas une mission, non parce qu'elle aurait été accompagnée sinon, à moins que ce soit une mission vraiment faible. Tsukiyomi était là, pourquoi? Parce qu'elle cibler quelqu'un, un Jounin d'Ame no Kuni. Elle avait depuis longtemps commencer à cibler de puissants shinobis, répertoriés dans son Bingo Book personnel, afin de leur ôter la vie ou alors parce qu'ils avaient quelque chose qu'elle voulait. Son père était marquer dans son livre, sa photo avait été rayée d'un trait de crayon rouge. Sa mère n'y était pas, parce qu'elle n'était pas considérée comme ayant un potentiel. Donc, dans son petit livre, il y avait plusieurs photos de shinobis d'exception rayés, ils avaient tous étaient tués. Et la prochaine personne était ce Jounin d'Ame, il avait des dispositions dans le Genjutsu, et selon ses pensées, il fallait éliminer tous ceux qui seraient des gêneurs pour son ascension, ceux qui pourraient se révolter. Bref, elle en avait un tas de photos, et la moitié de son livre n'était que des photos rayés. Tsukiyomi releva la tête et sentit un chakra s'approcher, elle ferma son livre d'un coup sec et le rangea sous son manteau noir aux nuages rouges, dans un petit sac au niveau de ses fesses. Et la seconde d'après, elle disparût, laissant la source de ce chakra continuer sa route dans le plus grand silence. Tsukiyomi l'observa de loin, analysant ses moindres mouvements, c'était une jeune femme d'à peu près son âge, ayant de longs cheveux bruns coiffés en trois nattes. Son regard semblait joyeux, elle n'avait pas l'air d'une Kunoichi, c'est la première impression qu'eut Tsuki en l'observant. Les Kunoichi sortaient facilement du lot, ça se voyait quand quelqu'un avait eut les mains souillées de sang qui n'était pas le sien. Et cette fille avait l'air pacifique, pas cruelle et assoiffée de pouvoir. Mais comme on dit, ne jamais se fier aux apparences, c'est pour ça que l'artiste la suivit discrètement, cachant son chakra. Puis, après quelques heures, la femme s'arrêta et s'assit, Tsukiyomi, debout sur une grande branche, posa sa main gauche sur le tronc d'un arbre, laissant son autre bras le long de son corps. Le bas de son manteau virevoltait légèrement au gré du vent, comme ses longs cheveux bruns, cachés sous son manteau.

- D'après le code, on ne prends pas pour cible, celle de quelqu'un d'autre...


Dit-elle soudainement, sa voix froide s'élevant dans les airs, regardant la brune de dos. La déserteuse ayant suivit assez longtemps la jeune femme, elle avait pût se faire une idée d'elle, et la voyant sortir son livre qui avait l'air d'un Bingo Book; ça ne pouvait que certifier ses doutes. Cette femme était elle aussi à la recherche de ce Jounin, et cela était contrariant, puisque Tsukiyomi avait décider d'avoir sa peau depuis quelques mois déjà, et personne ne cible sa "victime" aussi facilement...

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Amaterasu Rui
Oto no Kuni - Jounin
Oto no Kuni - Jounin
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Quelque part a te rechercher en vain...
Loisirs : Entretenir mes fleurs
Age RPG : 18
Date d'inscription : 30/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: Aucune
Citation: Dis moi pourquoi tu ne m'a pas emmener avec toi...

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Dim 2 Sep - 17:29

Le code avait bien fini par la rattraper. Comme elle le pensait, elle chassait sur un terrain qui avait était baliser par quelqu’un d’autre, cela se sentait depuis qu’elle avait mis le pied au pays du feu. Cette sensation étrange c’était volatiliser tant qu’elle avait traité sa cible, mais maintenant qu’elle partait pour Ame no Kuni, elle devenait tellement présente que cela en était très pesant…Et cette voix lui avait confirmé qu’elle était bien sur les plaques bandes d’un autre ninja…Une voie qu’elle n’avait pas entendu depuis des années maintenant…Cette voie même si elle avait quelque peu changer avec le temps, était proprement impossible a oublié pour la jeune femme en rose. Elle n’avait peut-être pas l’allure d’une Kunoichi, mais elle était classée parmi les criminels de classe A pour deux meurtres qu’elle n’avait même pas commis…Sa seule présence dans les rangs d’Oto suffisait à en faire une ennemie des villages cachés de toute façon ! La voie qu’elle venait d’entendre et qui lui avait fait remarquer que le code stipuler qu’on ne devait pas chasser sur les plaques bandes des autres ninja, elle était la responsable de tous ses malheurs, mais comment lui en vouloir…C’était la voie de la seule personne qui l’avait accepté autrefois…Pourtant, bien que l’envie de se retourner était très présente, la jeune femme se retint. Qui sait si Tsukiyomi ne voulait pas achever son œuvre en l’éliminant-elle aussi ? Après tout, elle n’avait jamais su à quoi correspondait cette commande de fleur pour le domicile de la jeune fille…Prenant son bâton de garde, car elle n’avait pas oublié que Tsukiyomi était une formidable guerrière en Taijutsu et l’abattrait très facilement si elle ne la maintenait pas a distance, elle prit la parole d’une voie forte mais lointaine en même temps…

« Voilà une voie que je n’ai pas entendu depuis des années…Une voie impossible a oublié… »

Elle laissa un silence, laissant le temps a la Kunoichi de la reconnaître. Le son de sa voie n’avait que bien peu changer depuis l’époque de Konoha et elle était bien la seule a porté un bâton de garde. Baissant la tête, elle regardait ses bottes de marche marron, mais révéler en même temps son sceau maudit à Tsukiyomi Chan…Un signe qu’elle appartenait au village d’Oto maintenant. Mais la jeune Amaterasu avait toujours était honnête, et niez une évidence n’était pas dans ses habitudes…De toute façon, elle était incapable de mentir à sa seule amie encore vivante, cela ne lui serait même pas venu à l’esprit. Elle se retourna enfin, pour découvrir le visage de l’artiste. Habiller dans un grand manteau noir, elle semblait avoir rejoint Akatsuki. Pourtant, elle n’était pas dans le Bingo Book d’Orochimaru Sama…L’aurait t’il supprimé volontairement pour ne pas blesser la jeune femme ? Peu probable, même si l’on considérait le fait que ce soit Kabuto qui rédiger les Bingos Books d’Oto. Elle était en tout cas toujours bien plus belle qu’Amaterasu. Toute sa vie, Tsuki resterait à coup sur son modèle de beauté, même si elle savait bien n’avoir aucune chance de lui ressemblait. Quelque part cela l’arranger bien, car elle n’avait guère envie de voir les hommes lui courir après. Elle reprit alors d’une voie un peu plus faible

« Tu as bien grandi Tsukiyomi Chan…Mais je suis blessé que tu ne m’es même pas reconnu… »

La jeune kunoichi baissa la tête, n’avait t’elle laissé qu’un souvenir si pitoyable a son amie ? Elle était donc vraiment si faible…Cela n’était plus le cas maintenant. Même si en apparence elle n’avait pas l’air d’une ninja, c’était bien différent pour la réalité ! Elle avait tué beaucoup d’homme depuis sa fuite de Konoha, des femmes aussi, d’abord pour sauver sa peau, puis pour le compte d’Orochimaru Sama. Elle n’était donc plus quelqu’un de fréquentable pour quelqu’un de Konoha. Quelque part, Amaterasu avait une certaine honte de montrer à Tsukiyomi ce qu’elle était devenue…Alors que l’artiste était bien pire qu’elle ! D’ailleurs, elle se rappela que la jeune femme poursuivait une certaine forme d’art depuis plusieurs années déjà. Etait t’elle parvenue à trouver l’inspiration et crée sa plus belle forme d’art ? Relevant la tête vers elle, ses grands yeux verts observèrent sa vielle amie. Pas de méfiance dans ses yeux verts, un peu de joie et beaucoup de tristesse…

« Dis-moi, est-tu parvenu à trouver ton Art ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Dim 2 Sep - 20:14

Plus elle parlait plus Tsukiyomi avait l'impression d'avoir déjà entendu cette voix quelque part...Elle avait pourtant une excellente mémoire, mais là, cette voix lui était familière, comme si elle l'avait déjà entendu quelque part...Et la réponse à sa question arriva peu après. Quand la Kunoichi l'appela par son prénom et lui attribua le suffixe -chan. Cette fois c'était bel et bien sûr, la voix de la fillette d'autrefois était la même que cette jeune femme, cette fille qui avait été sa première "amie", cette fille qui n'avait connût que le malheur dans sa vie, cette fille qui avait voulu l'aider et rétablir leur amitié à maintes reprises...Mais rien n'y faisait. A l'époque Tsukiyomi était très taciturne et froide, avec tout le monde, même avec sa propre famille qu'elle vouvoyait et ne leur avait jamais adresser le moindre sourire ou ne leur avait parler sur un ton joyeux. Après ce décès, l'artiste avait mener sa vie comme bon lui semblait et avait changer un peu, son instinct de tueuse était plus fort que jamais, ainsi que sa cruauté, son arrogance et sa force. Elle aimait provoquer les autres et leur ôter la vie, seulement si ça l'arrangeait ou s'il y avait quelque chose à en tirer. Du moins, la déserteuse n'était plus la petite fille taciturne d'autrefois, elle était une criminelle de classe S.


- Rui...

Murmura-t-elle, les yeux vides et dénués de sentiment. Ses souvenirs lui revenaient en tête, et d'après ses sources c'était grâce à elle que la déserteuse avait eut la vie "sauve" après le massacre. Rui avait été accusée à sa place, et avait tout encaisser pendant que Tsukiyomi avait pût fuir et accomplir ses ambitions. Au fil des secondes, Rui lui montra volontairement une marque...le sceau maudit. Le visage de l'artiste se crispa légèrement, voilà donc que son ancienne camarade était devenue une sbire du serpent? Et elle avait réussit à survivre après la pause du sceau? Alors qu'elle était de faible constitution depuis l'académie, toujours première de la classe mais niveau pratique...zéro. Tout le contraire de Tsukiyomi. Bien que elle, le faisait un peu exprès, ne voulant pas dévoiler ses réelle capacités. Voulant qu'on la reconnaisse à sa juste valeur, après le tournoi Chuunin, elle savait qu'on la jugerait différemment...Et elle avait eut raison, elle avait d'ailleurs était plus tard promu au titre d'Anbu.

Orochimaru avait donc déposer sa marque sur Rui. Ca surprenait vraiment l'artiste, qui ne croyait pas que Rui serait capable de trahit le village de Konoha. Surtout pas à ce point. D'ailleurs, en fouillant dans sa mémoire, elle se rappela que sur le vrai Bingo Book des ninjas et pas le sien, le nom d'Amaterasu y était inscrit, mais entant que Criminelle de classe A...Pour deux crimes...Dont l'un était celui de "ses parents", alors que la fillette n'avait rien fait à l'époque, elle s'était juste contenter d'amener des fleurs...Et les fleurs c'était bien étrange, n'est-ce pas? Rui n'était pas la cible de l'artiste, mais l'avait était malencontreusement. Tsukiyomi voulait s'arranger pour que quelqu'un porte le chapeau, mais ce n'était pas Rui qui était visée...Mais quelqu'un d'autre, quelqu'un qui découvrirait les corps en premier suite à une commande de fleurs, c'était donc un livreur de chez les Yamanaka. Mais Tsukiyomi ignorait qu'Amaterasu travaillait chez eux et qu'elle livrait les fleurs. Sinon peut-être que ça aurait été différent? Peut-être pas...La déserteuse n'était pas du genre à se faire des amis, mais plus des ennemis.

- ...Rui-san, tu m'as été d'une grande aide dans le passé. Grâce à toi, j'ai pût facilement assassiner le Tsuchikage.

Etant donné que Rui fût pourchasser à sa place, elle avait pût orchestrer le meurtre du Kage d'Iwa no Kuni. Mais les conséquences ont été terribles pour Amaterasu, qui fût cataloguée au rang de criminelle de rang A, alors qu'elle n'avait rien fait. Mais Tsukiyomi ne s'en souciait guère, elle avait accomplit ce qu'elle devait accomplir, et elle était un peu déçue qu'Amaterasu n'avait pas compris les mots de cette future criminelle la dernière fois...Quand elle disait "j'ai quelque chose à accomplir", elle faisait référence au meurtre du Tsuchikage. La personne responsable de cette guerre entre Iwa et Konoha, le responsable de sa migration au pays du feu avec sa famille, à cause de ça, Aoi ne pût jamais avoir un deuxième enfant alors qu'elle le souhaitait tant. Et donc, tous les espoirs du clan se portèrent sur l'unique aînée, qui ne devait jamais faillir une seule fois.

Pour le cas d'Amaterasu, la présence du sceau, ne signifiait qu'une chose, qu'Orochimaru avait "aidée" la jeune fille et lui avait imposer ce don divin et démoniaque. Mais, Tsukiyomi fût couper dans ses pensées, par la voix de son ancienne amie, qui était la seule à comprendre la déserteuse, à savoir qu'elle avait besoin d'aide, d'affection et d'amour, mais que son père ne lui donnait pas ces sentiments, il ne lui apprenait que la puissance, l'argent et l'espoir du clan et de sa société. Faisant d'elle quelqu'un de désagréable, d'inabordable et de froide. Résultat des courses, ça s'était retourné contre lui et elle était devenue bien pire. Tuer était un art, et Amaterasu mentionna l'art dans une question; question à laquelle Tsukiyomi n'attendit pas pour répondre. Gardant un ton froid et distant...

- ...Ce qui t'entoure. Contrôler la moindre parcelle de terre, jusqu'aux grands pays. Pouvoir lever sa main et la refermer sur les environs. Tout posséder. En passant des adultes aux jeunes enfants...L'art Rui-san, c'est ça.

Des paroles incompréhensibles? Non, elle faisait référence à la chose la plus importante, la plus dominatrice...Le monde. C'était ce qu'elle cherchait, mais pour elle l'art c'était tout, tuer était un art, l'éternité en était un, et pour tout regrouper ensemble...Il n'y avait qu'un seul mot. Voilà sa forme d'art, voilà son chef-d'oeuvre. Diriger tout ce qui l'entoure, son ambition des plus malsaines, est de gouverner cette terre.

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Amaterasu Rui
Oto no Kuni - Jounin
Oto no Kuni - Jounin
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Quelque part a te rechercher en vain...
Loisirs : Entretenir mes fleurs
Age RPG : 18
Date d'inscription : 30/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: Aucune
Citation: Dis moi pourquoi tu ne m'a pas emmener avec toi...

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Dim 2 Sep - 23:15

La pauvre Amaterasu avait des tas d’idées qui se bousculer dans la tête, ne sachant plus du tout que penser de la seule personne qui lui restait dans ce monde. Depuis qu’elle avait perdu Kimimaro Senpai, il ne lui restait plus que Tsukiyomi, Juugo n’étant pas exactement ce qu’elle pouvait appeler ami. Quoi qu’il en soit, elle finit enfin par la reconnaître après pas mal de temps tout de même. Il faut dire qu’elle l’avait bien aidé. Amaterasu était bien la seule personne a utiliser Chan pour Tsukiyomi, elle n’avait jamais voulu s’en défaire envers et contre tout. En effet, le fait qu’elle est survécut au sceau maudit était assez surprenant, elle qui était nulle en pratique et qui avait vaincu son adversaire au tournoi Chuunin en le fatiguant pendant trente éprouvante minute de combat…Elle voulait gagné pour prouvé à son amie qu’elle était digne d’elle, mais elle était sure au fond d’elle-même que l’artiste n’aura pas eu la patience de l’observer car la petite Rui aurait mi-bien trop de temps pour battre son adversaire. A l’occasion, l’héritière aura même pensée que la petite aura perdue son combat…Non, le plus réaliste était de penser qu’elle s’en était complètement fiché ! En livrant les fleurs chez elle et en prenant le Kunai ensanglanté qui avait commit le forfait, Amaterasu c’était retrouver avec tous les ANBU a ses trousses, permettant à l’Artiste Lunaire de préparer l’attentat qu’elle voulait commettre contre la personne du Tsuchikage sans être déranger ! Devenir une criminelle sans avoir tué personne…Juste pour couvrir une amie…Si elle lui avait demander, Amaterasu se serait salit les mains pour elle, elle avait déjà fait beaucoup de chose risqué au nom de l’amitié, bien qu’elle paraisse puérile au vue de l’âge des deux personnes aujourd’hui, elle n’était pas dénué d’intérêt pour les deux gamines de l’époque, comme échanger leur copie pour permettre à l’héritière de ne pas avoir de trop mauvaise note a l’Académie…Oui ceci était ridicule aujourd’hui, mais a l’échelle d’enfant c’était énorme ! L’artiste prit enfin la parole, sur un ton très froid et sans aucune émotion sur le visage pour affirmer qu’elle lui avait était utile puisque grâce à son comportement de gourde, elle avait put assassiner le Tsuchikage sans difficulté. Mais même pas un remerciement, rien…La jeune femme avait baisser la tête une nouvelle fois, regardant le bout de ses bottes, ne sachant que dire devant ce mur ne semblant ressentir aucune émotion particulière…Elle était vraiment devenu le mur que son père avait voulu faire d’elle, mais elle c’était logiquement retourner contre lui…Tout ceci ne plaisait pas a la jeune femme mais maintenant, les deux anciennes amies avait tous deux atteint des points de non-retourr. Elles devaient assumer leurs statues de criminelles de classe A et S, chacune ayant une mission bien particulière, mais surtout opposé…La jeune femme n’avait pas était capable de prévoir l’assassinat du Tsuchikage…Mais comment aurait t’elle put le savoir, Tsukiyomi ne lui avait jamais confier des choses sur son passé, et Amaterasu n’était pas devin. Si elle savait que cela causait de la déception chez son ancienne ami, elle en serait probablement en pleur a genoux a lui demander pardon…

La question sur l’art avait tirer Tsukiyomi de ses pensée…En effet, la jeune parcelle de soleil n’avait pas oublier cette affirmation qu’elle avait trouver très classe le jours de l’examen des Chuunin sur l’art. Elle admirait les artistes en tout genre. Mais si l’art correspondait à ce qu’en disait Tsukiyomi, alors Orochimaru Sama serait un grand artiste, car c’était exactement ce qu’il voulait faire, avec entre autre détruire le village de Konoha…Et l’Akatsuki. Amaterasu avait bien comprit qu’il faudrait éviter le sujet un maximum le sujet de leur organisation respective, et pour l’instant elle se contentait d’analyser la vision artistique de son amie. Elle était donc sans cœur ? Son père avait battu à plate couture la petite fille pauvre et sans histoire, jusqu’à exproprier sa famille pour essayer de la faire craquer. Elle n’avait pourtant jamais désespérer, mais même mort, il semblait encore hanter les esprits des deux jeune femme…Amaterasu rechercher les bons mots, mais elle n’arrivait pas a les trouver. Apparemment, l’art n’était donc que collectionner les choses. Elle n’appelait pas cela de l’art, c’était une vulgaire boulimie. Il faut dire qu’Amaterasu était parfois naïve, et même si elle était intelligente, elle perdait facilement ses moyens lorsque le sujet concernait Tsukiyomi…


« Tu veux dire que ton Art consiste à mettre à ton service le monde entier…Tu es devenu comme lui alors…Peu importe… »

Poussant un long soupir, la jeune fille releva la tête et chercha dans sa poche un stylo et un carnet. Elle commença à tracer des trais rapides, mais s’arrêtât en chemin…Il fallait régler le problème du type d’Ame No Kuni avant tout…Amaterasu allait mettre la jeune femme devant un choix crucial pour la suite de sa vie…

« Tu as besoin de la bague d’Orochimaru Sama pour devenir un membre a part entière d’Akatsuki n’es-ce pas Tsuki chan ? Ne t’occupe plus de se type à Ame…Et je te dirais ou la trouver ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Lun 3 Sep - 0:06

« Tu veux dire que ton Art consiste à mettre à ton service le monde entier…Tu es devenu comme lui alors…Peu importe… »

Tsukiyomi avait écouter attentivement les dires de sa vieille amie. Et quelques mots attirèrent son attention tout particulièrement. Elle ne comprit pas tellement ce que voulait dire Amaterasu par "tu es devenu comme lui...", parlait-elle de son défunt père? Effectivement, le père de la déserteuse était avide de puissance et tenait presque tout Konoha à sa botte. Sauf qu'il y avait une énorme différence entre lui et elle, tout d'abord Tsukiyomi ne voulait pas régner sur Konoha mais brûler ce village; et elle était bien plus stratégique et cruelle que lui. Sans le savoir, il avait créer une criminelle qui lui enlèverait la vie quelques années plus tard...

Amaterasu ne pouvait savoir à quoi penser la belle brune, personne ne le savait. Puisque elle ne disait rien à personne et cachait ses réelles ambitions. C'était pour le bien et la sécurité de son but, qui était à l'époque d'assassiner le Tsuchikage; et maintenant c'était régner sur le monde. Ça avait vraiment changer en 3 ans, pendant toutes ces années, la jeune femme ne s'était jurée qu'une chose, se venger de ce village et de prouver au monde qu'elle était leur future reine et bien sûr montrer que les femmes étaient supérieures aux hommes. Bien qu'il n'y avait que quelques rares cas comme la légendaire Tsunade, qui avait un niveau très élevé pour une Kunoichi. Aussi, Tsukiyomi était une artiste, et elle le montrait, son art était très particulier, certes, mais c'était puissant. Elle louait les louanges de ses talents artistiques. L'art l'avait toujours passionner, les grands criminels qui pour elle étaient des artistes, l'avaient toujours fascinée, elle voulait être aussi connue qu'eux et aussi forte dans leur art. A son tour, c'était une artiste de la mort, devenant la faucheuse; elle était devenue ce que sa mère redoutait tant, ce que son père n'avait songé une seconde.

Au fil du temps et de la conversation, Tsukiyomi avait l'impression qu'Amaterasu avait tout fait pour l'aider et qu'elle ne lui en voulait pas. Comme si elle-même était le modèle de sa vieille amie; peut-être étais-ce la cas, et alors il fallait que l'artiste se montre à la hauteur de cette tâche, qui était de guider l'ancienne fleuriste. Elle pensa une seconde qu'Amaterasu pouvait encore lui être utile, surtout dans les prochains mots de celle-ci. Amaterasu semblait avoir trouver un échappatoire ou plutôt un sujet de négociation. Car après avoir feuilelté son livre et rayer quelques noms, elle se tourna vers l'artiste lunaire.

« Tu as besoin de la bague d’Orochimaru Sama pour devenir un membre a part entière d’Akatsuki n’es-ce pas Tsuki chan ? Ne t’occupe plus de se type à Ame…Et je te dirais ou la trouver ! »

Là, Tsukiyomi tilta, alors elle était assez proche d'Orochimaru pour connaître l'Akatsuki? Savoir que pour devenir membre il fallait la même bague que son maître? Mais surtout, comment savait-elle que la déserteuse n'était pas un membre à part entière?...Ce fût au tour de la jeune brune de se poser pleins de questions. Amaterasu en savait long sur la lune rouge, et ce n'était pas très étonnant, puisque si Orochimaru lui a déposé son sceau; c'est qu'il avait conscience du potentiel fulgurant de l'ancienne fleuriste; il lui faisait alors confiance en lui donnant des missions à effectuer. Surtout si ça avait un rapport avec la lune rouge. Cela intéressait de plus en plus Tsukiyomi qui depuis le début de la rencontre, afficha une expression autre que l'indifférence sur son visage, la surprise entre autre. Que de révélations depuis le début, si elle avait sût que sa vieille amie aurait fait ça, elle se serait remis en cause et aurait peut-être fait changer les choses? Car il y avait une chance sur deux qu'au contraire, Amaterasu soit gênante pour son ascension. Mais elle y repenserait plus tard, car là cette proposition était très intéressante, et Tsukiyomi se mit à réfléchir. D'après ce qu'elle disait, la jeune Kunoichi porteuse du sceau maudit savait où se trouvait la bague du serpent. L'avait peut-être déjà vu? Déjà toucher? Orochimaru lui en avait-il déjà parler?...Après quelques minutes de pure réflexion, Tsukiyomi soupira et plongea son regard dans celui de la jeune femme d'Oto, pour enfin prendre la parole d'un ton neutre et avec une once de satisfaction.

- Rui-san. Je n'ai pas eut longtemps à deviner que tu était celle que les ANBUS traquèrent. Tu n'était pas ma cible, je ne voulais pas que tu soit mêlée à cette histoire. Mais cela était utile...Tu as la possibilité de m'aider, et je te serait redevable dans ce cas-là.

Elle n'avait pas mentionner un terme plus simple pour dire qu'elle acceptait cette offre. Mais cela se laisser deviner, puisque la seconde d'après, sa main parcourut les attaches de son manteau noir aux nuages rouges et l'entrouvrit vers le bas afin de prendre son Bingo Book personnel dans sa sacoche de ninja. Elle l'ouvrit et chercha une page en particulier, celle du Jounin d'Ame; et d'un geste rapide, la page le concernant se déchira, puis l'artiste lâcha la page qui vola lentement près d'elle avant de toucher le sol. C'était officiel, la jeune femme avait renoncer à cette cible, mais alors Amaterasu devra l'aider en retour, elle n'avait pas le choix. Dans son livre il y avait pleins de shinobis de répertoriés, une bonne partie d'eux n'était plus de ce monde. Par contre parmi ceux qui étaient vivants, il y avait le nom et la photo du maître d'Amaterasu, celui qui l'avait aidé, Orochimaru...Il était aussi sa cible, comme d'autres criminels. Mais elle ne cherchait pas à tous les tuer, il y en avait qui étaient là uniquement parce qu'ils avaient quelque chose qu'elle désirait. Et Orochimaru avait Sasuke Uchiwa, et elle le voulait pour son Sharingan...

- Commençons donc les négociations Rui-san...Tu m'aides à avoir ce que ton maître possède, et j'oublierai ce Jounin, ainsi que le faite que je t'ai rencontrer.

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Amaterasu Rui
Oto no Kuni - Jounin
Oto no Kuni - Jounin
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Quelque part a te rechercher en vain...
Loisirs : Entretenir mes fleurs
Age RPG : 18
Date d'inscription : 30/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: Aucune
Citation: Dis moi pourquoi tu ne m'a pas emmener avec toi...

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Lun 3 Sep - 2:05

La jeune femme venait de passer de l’indifférence totale a la surprise, elle n’avait pas réalisé que son ancienne amie pouvait être aussi bien renseigner. Mais pour être honnête, ses connaissances elle ne les avait pas toutes acquit avec Orochimaru. Elle avait énormément discuté avec l’héritier des Kaguya qui lui était un intime du serpent. Grâce à lui, elle avait put obtenir la confiance des personnes importante d’Oto et au fur et a mesure en apprendre un maximum sur Akatsuki et plein d’autre chose. Chose ironique, l’ancienne marchande de fleurs en savait probablement plus sur l’organisation de la lune rouge que l’artiste elle-même alors qu’elle en faisait parti ! Mais Orochimaru donnait également de précieuse information aux agents d’Oto qui partait dans les autres villages sur Akatsuki et avait donné ordre de les éviter et de le prévenir lui ou Kabuto en cas de problème. Il est fort probable que le Sanin comptait utiliser Uchiwa Sasuke pour s’en débarrasser. Quoi qu’il en soit, cela ne regarder pas notre jeune Kunoichi. Elle avait vu sa vieille amie arracher la page de son Bingo Book contenant le type d’Ame qu’elle visait, c’était donc suffisant pour qu’elle lui parle un peu de la bague. Le vieux serpent de l’avait plus sur lui. Il ne pouvait se le permettre car cela aurait permit à Pein de le localiser avec une facilité déconcertante ! Il s’était donc amputer le bras, une perte négligeable pour un homme changeant constamment de corps. Il n’avait put retirer la bague du doigt de la main amputé pour des raisons qui échappait totalement a notre ancienne fleuriste…Qu’elle ironie…Passée de fleuriste a scientifique maudite du village d’Oto…Il y avait un fossé énorme, mais elle l’avait franchit en si peu de temps…Grâce à la marque maudite, elle était devenu une puissante combattante, et même Tsukiyomi ne pouvait plus se permettre de l’ignorer. Enfin, elle avait quelque chose qui intéresser vraiment son amie, elle allait pouvoir lui rendre service. Pour scellé le pacte, elle employa une formule détourner. Amaterasu ne c’était pas attendu à ce qu’elle disent franchement qu’elle voulait savoir ceci de toute façon ! Mais le terme redevable…Cela était bien plus que surprenant. Pour quelqu’un d’avare, avoir une dette envers quelqu’un d’autre était quelque chose de vraiment terrible. Pourtant, la jeune kunoichi ne considérerait jamais de dette pour sa seule amie. Elle n’avait fait ce marchandage car après tout elle servait dans un camp opposé au sien, mais elle restait quand même son amie dans son cœur…Etrange non ? Une femme maudite avec un cœur…Mentalement, elle n’avait guère évoluer, mais le contact avec Kimimaro ne lui avait pas permit ce genre de chose. Ce garçon était si effacé…Elle aurait tellement voulu le sauvé…Mais tout ceci était du passé désormais. Amaterasu était parvenu à semer une partie de doute dans l’esprit de sa jeune amie, c’était le moment d’en profité. Avoir un merci, rien qu’un petit merci, elle ne demander pas grand chose…Elle écouta sa dernière phrase…Négociation ? Ce n’était pas vraiment ça, puisque les deux femmes était sur la même longueur d’onde…

« Ecoute moi bien Tsuki-Chan, il est très difficile d’aller récupérer cette bague, mais je pense pouvoir te fournir un plan d’action rapide et efficace. Avant, tu doit savoir qu’Orochimaru Sama ne porte plus sa bague. Je ne sais pas si tes collègues te l’on expliquer, mais le seigneur d’Ame, Pein, utilise les Bagues pour convoquer les membres lors des réunions. Si Orochimaru Sama l’aurait garder à son doigt, il aurait était trop facilement repérable pour les autres membres d’Akatsuki, alors il s’est amputé le bras pour la retiré… »

Elle leva les yeux au ciel, faisant marcher sa tête pour se souvenir des détails sur le labo ou était garder le moignon et la bague. Voilà qui était important pour la suite des évènements. L’Artiste Lunaire aurait besoin de ses informations pour récupérer la bague, mais ce ne serait pas chose facile…La cache centre…Ca y est elle tenait son plan d’action ! Elle était la mieux défendu, mais si Tsukiyomi s’y prenait correctement, elle n’aurait pas trop de mal a l’infiltré pour récupérer l’objet de ses convoitises. Le plus difficile serait d’échapper à la vigilance de Kabuto Senpai, mais ça, la jeune artiste devrait le gérer seule…Elle ne pouvait strictement rien pour elle dans ce domaine…

« Mais tout ceci n’est pas important pour toi. Dirige toi vers la cache centre, derrière les rizières d’Oto. Ne soit pas trop brutale avec les paysans, eux ne servent pas Orochimaru Sama. Il te faudra neutraliser deux Jounin avec marque maudite de niveau 1 avant de pouvoir t’infiltrer dans le complexe. Ensuite, c’est assez simple, toujours tout droit puis tout au bout du couloir tourne a gauche puis a droite. Essaye d’échapper à la vigilance de Kabuto Senpai sinon je ne donne pas chère de ta vie…La tu trouvera le moignon d’Orochimaru Sama qui porte la bague…Mais il te restera une dernière difficulté a contourné… »

Le point le plus important…Amaterasu se demandait même pourquoi elle n’avait pas commencer par la, puisqu’elle avait travailler sur ce moignon et chercher un moyen pour contourner ce problème sans succès…Elle reprit, regardant sa seule amie droit dans les yeux

« Personne n’a encore réussit à retirer la bague du moignon d’Orochimaru Sama…Mais qui sait ? Peut-être y parviendra-tu…J’ai confiance en toi après tout ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Lun 3 Sep - 15:30

Tsukiyomi regarda son ancienne amie, celle-ci semblait décidée à l'aider, soit, cela était très intéressant. Voir quelqu'un lui étant si fidèle....A moins que cela ne cachait quelque chose. Bref, elle n'avait pas le temps de penser à ça et avait l'occasion d'obtenir la deuxième chose qu'elle convoitait, outre le sharingan de Sasuke. C'est donc avec un air intéresser et attentif, qu'elle écouta les explications d'Amaterasu sur comment récupérer la bague d'Orochimaru.

« Ecoute moi bien Tsuki-Chan, il est très difficile d’aller récupérer cette bague, mais je pense pouvoir te fournir un plan d’action rapide et efficace. Avant, tu doit savoir qu’Orochimaru Sama ne porte plus sa bague. Je ne sais pas si tes collègues te l’on expliquer, mais le seigneur d’Ame, Pein, utilise les Bagues pour convoquer les membres lors des réunions. Si Orochimaru Sama l’aurait garder à son doigt, il aurait était trop facilement repérable pour les autres membres d’Akatsuki, alors il s’est amputé le bras pour la retiré… »

Evidémment pour le coup de la bague on lui avait expliquer, elle savait très bien que le leader pouvait réunir et localiser les autres membres grâce à ça. Mais quelque chose l'intrigua, d'après les dires d'Amaterasu, Orochimaru s'était lui-même amputer le bras? Elle pensait que ça avait été Itachi, mais bon ce n'était pas très important pour le moment. Et puis, accéder à Oto signifiait avoir la chance d'approcher le jeune Uchiwa...Elle pourrait ainsi faire d'une pierre deux coup. Tsukiyomi enregistra dans sa tête ce que lui disait l'ancienne fleuriste, elle avait une très bonne mémoire et n'avait pas besoin de prendre des notes. Bref, la Kunoichi acquiesça d'un signe de tête ce que lui disait Amaterasu. Et la suite des paroles de sa vieille amie, concernait comment infiltrer Oto, c'est vrai que c'était plus simple à dire qu'à faire. Mais d'après les gardes qui étaient de simples Jounins possédant la marque maudite, ça ne devait pas lui poser de gros problèmes. Elle était forte et saurait se débarrasser d'eux, soit stratégiquement ou en les tuant directement. Encore une occasion de faire de l'art, bien que ceux là n'en valait pas la peine. Puis Amaterasu lui dit de faire attention à Kabuto, ce gamin à lunettes qui suivait le vieux serpent partout? D'après les sources de l'artiste il avait des connaissances en jutsu médicaux. C'était un surdoué apparemment. Déjouer sa vigilance ne devrait pas poser de sérieux problèmes...

« Personne n’a encore réussit à retirer la bague du moignon d’Orochimaru Sama…Mais qui sait ? Peut-être y parviendra-tu…J’ai confiance en toi après tout ! »

Amaterasu continua en terminant sur cette phrase. La bague n'avait donc jamais pût être retirée, étais-ce un sceau posé par Pein? Probable. Cela allait devenir plus compliqué, s'infiltrer à Oto ne posait pas de soucis, mais récupérer une bague scellée si...Tsukiyomi devait régler le problème de la bague rapidement, car elle serait bloquée à la fin du parcourt. Mais après mûres reflexions, il faudrait sûrement employer un jutsu afin de desceller la bague.

- Bien...Je ne te remercierai pas, simplement parce que ce n'est pas dans ma nature de le faire. Par contre, en échange je t'aiderai à mon tour si jamais tu as besoin de moi un jour. Ah...aussi. Tu as dût entendre parler du nouveau prodige de ton maître, le cadet des Uchiwa. Il m'intéresse. Je veux que tu m'aides à l'approcher.

Sur ces mots, elle disparût et réapparût près d'Amaterasu, elles étaient face à face. Tsukiyomi doutait un peu que son ancienne ami l'aide pour l'Uchiwa, elle devait ignorer la raison qui poussait l'artiste lunaire à le chercher. Et cette raison ne concernait que la puissance et le don qu'il a hériter.

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Amaterasu Rui
Oto no Kuni - Jounin
Oto no Kuni - Jounin
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Age : 31
Localisation : Quelque part a te rechercher en vain...
Loisirs : Entretenir mes fleurs
Age RPG : 18
Date d'inscription : 30/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: Aucune
Citation: Dis moi pourquoi tu ne m'a pas emmener avec toi...

MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   Lun 3 Sep - 20:22

Uchiwa Sasuke…Tout le monde décidément n’avait plus que ce mot là à la bouche ! Partout ou elle passait, la jeune femme n’entendait parler que de lui, que ce soit à Konoha ou Oto. Orochimaru en vantait les louanges, l’Uchiwa avait remplacé le groupe des cinq du son que dirigeait autrefois Kimimaro. De toute façon, Amaterasu le détester. Elle n’aurait aucun mal a le balancé à son ancienne amie, mais le seul problème était que le gamin n’était jamais très loin de son maître…Orochimaru Sama était très protecteur avec lui, simplement parce qu’il serait son futur corps…Elle n’allait pas se plaindre, elle préférait largement qu’il est choisit ce corps plutôt que le sien, mais elle soupçonnait l’Uchiwa de songer à les trahir si le serpent ne lui permettait pas de tuer Itachi. Et puis il y avait ce foutu Sharingan…Il n’était pas difficile de deviner que l’artiste Lunaire courrait après cette pupille destructrice…Seul hic, Sasuke avait développé le niveau deux du sceau maudit et des techniques redoutables avec son chakra Raiton. Elle savait son amie forte, mais ne se faisait aucune illusion dans ses chances dans un duel avec Uchiwa Sasuke. Même si elle n’était qu’une vulgaire Jounin qui bien qu’ayant-elle aussi développer le niveau deux du sceau restait assez faible en combat. Elle avait était recruter avant tout pour ses compétences médicale après tout ! Pas pour le combat, domaine dans lequel elle ne savait que faire marcher sa tête…Contre un adversaire comme Sasuke, cela n’était pas suffisant, il fallait pouvoir développé une force bien supérieure a la sienne pour pouvoir le vaincre. Mais en cumulant la marque maudite et le Sharingan, c’était trop difficile pour elle et probablement pour Tsukiyomi également. Mais si elle lui avouait le fond de sa pensée, elle se ferait insulté par son amie, et cela elle ne le voulait surtout pas ! Alors pour éviter ce problème délicat, elle préféra esquiver le détail de la puissance. Enfin, plutôt le contourné, elle allait tout de même faire réaliser à l’artiste que le retrouver ne serait pas une tâche aisée, même pour une criminelle qui était classe S dans le Bingo Book.

« Je savais bien que je n’avais pas a attendre un simple merci venant de toi…Après tout, je suis la personne qui te connaît le mieux dans ce monde…Mais prend garde avec Uchiwa Sasuke. Croise une seule fois son regard, et tu es finie…Cela me ferait de la peine s’il te tuait après m’avoir priver de Kimimaro Senpai…Alors soit prudente s’il te plait ! »

Aussi curieux que cela puissent paraître, notre ancienne marchande de fleurs considérer Sasuke comme le grand responsable de la mort de Kimimaro. Elle lui en voulait d’ailleurs beaucoup pour cela. Elle ne s’était pas entendu avec les autres membres de la garde d’Orochimaru, mais lui était spécial, elle avait faillit le sauvé, et l’apparition de ce garçon l’avait empêcher d’atteindre son objectif ! Maintenant, elle aurait voulu le tuer, mais elle se savait trop faible pour le faire et comptait beaucoup sur Orochimaru Sama pour prendre son corps…D’ailleurs, personne à Oto n’avait le droit de lever la main sur ce trésor absolue du vieux serpent ! Sa détermination était intacte, il ne pensait qu’a vaincre Itachi tout le temps et a la longue cela fatiguait de le voir. Il était proprement écœurant ce qui retirait tout son charme naturel. Et puis qu’elle homme froid…Kimimaro Senpai n’était déjà pas très bavard et démonstratif, mais lui faisait vraiment pitié…

« Sasuke Sama est toujours accompagner par Orochimaru Sama…Mais si tu le tue, je serait la première est venir te félicité ! Je hais cette personne…Oui, même quelqu’un comme moi est capable de ressentir de la haine…Tu sait j’ai beaucoup changer depuis la dernière fois que nous nous somme rencontrer. La marque maudite m’a rendu puissante, mais lui…Il pourrait m’abattre sans même que je ne le remarque… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers Ame...[PV Tsuki Chan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers Ame...[PV Tsuki Chan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» Vidéotron offre les appels interurbains gratuits vers Haïti
» Retour vers son coeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ Akatsuki Legend ] :: Section RPG [Villages Cachés] :: Konoha no Kuni :: Forêt-
Sauter vers: