[ Akatsuki Legend ]

[ RPG Naruto // Entrez dans la légende du monde des Shinobis. Où serez-vous et dans quel camps, à l'aube de l'ascension de l'Akatsuki?... ]
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]   Dim 2 Sep - 3:05

Le ciel était d'une couleur claire, les nuages qui se trouvaient à l'écart ne faisait qu'accentuer la beauté de mère nature. Une journée qui se voulait ensoleillée, bien que ce temps ne durera guère longtemps, les shinobis pouvaient profiter de leurs derniers instants de joie, de calme et de liberté. Car bientôt, tout sera finit, quand l'Akatsuki montera en puissance et gouvernera le monde à l'aide des Bijuus, ce sera le chaos. Un mot qui fit sourire, mais pas sur n'importe quel visage, sur celui d'une jeune déserteuse de Konoha no Sato. Réputée pour être une artiste, enfin, c'est ce qu'elle disait à qui voulait l'entendre. Son art, comme elle l'appelait, était bien mystérieux, il était digne d'une psychopathe meurtrière. Pour la déserteuse, tuer en faisant souffrir l'autre était un "art", mais quiconque de sensé la contredirait; et il le regretterait immédiatement. La jeune femme était plus du genre rancunière et n'aimait pas qu'on mette son grain de sel dans ses affaires ou qu'on la critique. Un sale caractère me direz-vous, mais elle était aussi de nature froide et distante, surtout avec ceux qu'elle voulait tuer.

Après cette petite pause de l'explication de l'art et de mère nature, reprenons sur la Kunoichi. Qui n'était pas de très bonne humeur, à vrai dire, un rien l'énervait, et en ce moment, le paysage la dégoûtait. Les beaux panoramas, les montagnes avoisinantes, le ciel bleu éclairé par les rayons du soleil, les immenses forêts verdoyantes...Ça ne la touchait pour rien au monde. A vrai dire, ça n'était qu'un ennui permanent à contempler ce "spectacle de la nature", depuis toujours elle na jamais montrer le moindre signe de satisfaction ou d'émerveillement secondaire. A part quand elle tuer ou quand elle définissait son art et se vantait ouvertement, se jetant des fleurs. C'était son éducation, le souhait de son défunt père, qu'elle soit froide et puissante. Il était mort même, de ses mains, et quel plaisir avait-elle éprouver en le tuant. Pour enfin laisser la pluie bercer doucement son visage morne et indifférent. Par contre, elle ignorait une chose, que quelqu'un l'avait un peu "sauvée" des ANBUS en ayant malencontreusement prit le kunai qui avait servit d'arme du crime; laissant les empruntes de la personne à la place de la Kurosawa. Ça l'avait arranger cette histoire, n'étant pas soupçonnée une seule seconde de ce crime effroyable; un mélange de mutilation et de sadisme à blesser les morts jusqu'à ce qu'ils se noient dans leur sang. Étrange, n'est-ce pas?...

Enfin bref, ses vieux souvenirs réjouissait l'artiste lunaire, elle était très nostalgique et se rappelait de tout dans les moindres détails. Et elle se rappelait même avoir plus de dix fois avoir poser une question à son cher collègue de l'Organisation, sans obtenir une seule réponse, pas même un regard. A croire qu'elle parlait toute seule à un mur. Mais revenons au sujet principal en premier temps. Le chef de l'Akatsuki avait demander à un de ses meilleurs membres de s'occuper de récupérer des informations sur un Jinchuuriki qui habiterait au sein de Kumo no Kuni. Il faisait référence à Nibi Nekomata, le bijuu du chat à deux queues. Et alors, la jeune recrue de la lune rouge accompagna le maître au sharingan dans sa mission. De plus, ça l'arrangeait, elle pourrait faire en sorte d'avoir les éloges du chef en disant avoir réussit la mission toute seule et avoir le eau rôle. Ça la propulserait à un rang plus important, celui de membre officiel. Étant qu'une simple "membre de réserve" à l'attente qu'un des membres de l'Akatsuki ne meurt pour prendre sa bague, ou alors qu'on veuille lui donner pour mission de s'occuper du vieux serpent pour reprendre la bague. Elle n'avait pas une place importante dans cette hiérarchie. Uniquement composée d'hommes, à la grande malchance et colère de la jeune femme, qui détestait avoir des hommes comme supérieur. Sexiste? Bien sûr que non...C'est juste qu'elle savait tous les hommes machos et incapables d'avouer qu'une femme leur et supérieur. Alors quoi de mieux pour le prouver que d'avoir une place haute dans la hiérarchie?...Oui la hiérarchie comptait énormément pour elle, respectant ses aînés, ses "senpai" et ses supérieurs comme le chef de la lune rouge. Mais n'allait pas croire qu'elle respectait tous ceux qui étaient plus âgés ou plus gradés, ce serait une erreur fatale...

Pour revenir à la mission, les deux shinobis déserteurs n'étaient pas encore arrivés à la frontière de Kumo, ils se trouvaient dans une immense forêt verdoyante, une clairière pour être plus précise. Et les arbres étaient si épais et imposants, que les rayons du soleil dégageait une légère lumière et passait sous les feuillages pour créer quelques formes difformes au sol. Tsukiyomi regarda un instant le ciel et leva les yeux vers son collègue, qui se contentait de regarder droit devant lui, sans dire un seul mot. Il n'était pas bavard, mais alors pas du tout, les rares fois où il avait parler...d'ailleurs, c'était quand la dernière fois qu'il avait dit quelque chose?

° Quel silence...on se croirait au cimetière...Enfin, avec lui ça revient à la même chose. °


Songea la belle Kunoichi qui continua de surveiller l'Uchiha, avant de repenser à où ils allaient. Car exactement, il n'avait pas voulu ou plutôt il n'avait pas dût l'entendre. Parce qu'elle avait maintes fois poser la même question, qui était "Quand est-ce qu'on arrive?", mais monsieur s'en fichait, mais s'en fichait comme sa première paire de chaussette. Alors il répondait pas, et ça agaçait la jeune femme, qui répétait sa question, et ainsi de suite...Mais cette fois, elle était décidée à en savoir plus et voulait savoir quand est-ce qu'ils s'arrêteraient enfin de marcher pendant des heures dans cette stupide forêt à la noix. La Kunoichi artiste ne faisait que le suivre, donc il connaissait son chemin et donc il savait quand ils arriveraient, alors pourquoi faisait-il le sourd et muet? S'il jouait à ce jeu, il apprendrait à perdre et à s'incliner.

- Hey...Quand est-ce qu'on arrive? Hein? On est bientôt arrivés? Ca fait plusieurs heures déjà. J'en ai marre moi. Faut pas abuser Kumo c'est pas le bout de monde non plus. Alors! C'est quand qu'on arrive?

Railla la Kunoichi dévisageant son collègue, visiblement contrariée et impatiente, aussi un peu fatiguée. Mais le sport c'est pas son truc, elle déteste marcher pour rien pendant des heures, surtout si c'est un silence de mort qui accompagne ce parcourt. Elle espérait au moins un mot, un seul venant de sa bouche pour s'assurer qu'il était bel et bien vivant. Ou alors il dormait, c'était plus probable que l'hypothèse où il était mort, vu qu'il marchait. Mais fallait le faire, car s'il dormait, il était fort...

° S'il répond pas c'est soit il est sourd soit il le fait exprès...Ou alors qu'il dors ou bien...il est mort?! ...°

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Uchiwa Itachi

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe:
Citation:

MessageSujet: Re: En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]   Dim 2 Sep - 18:30

Ils longeait la forêt de Kumo no Kuni, malheureusement ils leur restaient encore beaucoup de marche car le couple portant le même type d’habit venait de rentrer sur les terre du pays de la foudre. Le chef de leur organisation leur avait dit d’allait chercher des informations sur le Jinchuuriki de Nibi et sur les défense du pays. Leur rôle était aussi de provoquer des guerres entre les pays pour s’imposer. Le temps semblait
Être plus tôt clair, bien que le jeune homme qui marchait devant ne s’en souciait peu. Vêtu d’un long manteau gâchant entièrement son corps, ainsi qu’une partie des on visage qui finissait masqué par un grand chapeau de paille. Leur manteau faisait déjà trembler Konoha no Kuni, un manteau montrant un ennemi plus que puissant et dangereux. Un long manteau noir avec des nuage rouge dessus représentant l’Akatsuki, une organisation de criminel de rang S. Le jeune homme qui marchait un peu devant une demoiselle était autre que Itachi Uchiwa, Nukenin de Konoha, recherché plus mort que vivant. Il porte un lourd passer derrière lui qui a attiré cette organisation sur lui.

Le temps n’était pas trop au retour dans le passer, mais ne faisait toujours aucun bruit, il repensait parfois à cette nuit là, une nuit de pleine lune qui fut des plus sanguinaires. Se fut le plus grand massacre que Konoha est connu. Le massacre du clan le plus puissant du village caché du Feu, le clan Uchiwa. Leur don héréditaire étant une pupille surpuissante que le jeune Itachi maîtrise à la perfection. Le Sharingan, quel beau pouvoir, mais un pouvoir qui peut avoir un double tranchant. Mais le passé n’importe peu pour le moment, le jeune héritier de se don miraculeux ayant découverte la jeune femme, il est devenu son Sempai et doit lui apprendre des choses si on peut dire. Malheureusement pour elle, Itachi est plus un homme qui ne parle pas qu’un grand bavard comme Tobi ou Kisame. Son comportement se traduit plus par son apparence et les gestes qu’il fait. Ses mains étaient légèrement replié et ne se laissaient pas apercevoir ce qui peu permettre de faire des diversions.

Il marchait toujours tous les deux, le descendant de clan Uchiwa, toujours muet comme une tombe. On pourrait même pensée qu’il dort debout. Pourtant, il avait les yeux ouvert, de la couleur noir, la plus sombre comme son cœur. La tête haute, son regard passait a travers les fines bandelettes, le seul bruit qui émané du jeune homme était les quelques petites clochettes qui étaient accroché sur les bandelettes blanches. Se bruit résonnant était souvent coupé par les paroles incessante de la belle jeune femme qui le suivait. Elle lui demandait mainte et mainte fois quand est-ce qu’il allait arriver, bien que le soleil commençait à se coucher, il allait devoir se reposer dans la forêt. Un campement de fortune comme tous les soirs, il n’avait pas le temps de faire une tente et puis, se serrait beaucoup trop voyant. La jeune nukenin lui demanda encore une fois et pour une fois, elle rallongea sa phrase.


- Hey... Quand est-ce qu'on arrive? Hein? On est bientôt arrivés? Sa fait plusieurs heures déjà. J'en ai marre moi. Faut pas abuser Kumo c'est pas le bout de monde non plus. Alors! C'est quand qu'on arrive?

Le jeune homme aux Sharingan s’arrêta de marcher, il se tourna de côté, ne faisant pas fasse à locutrice qui manifestait son mécontentement. Son regard se fixa sur la forêt et comme auparavant, il n’y avait plus aucun bruit, c’était le calme absolu. Il se remit à marchait, mais cette fois, vers la forêt, leur de faire effectivement une pause était arrivé.

-Nous allons nous arrêter ici. On va dormir ici jusqu’à demain, dès le lever du soleil, on reprendra notre marche.

Le descendant du clan Uchiwa rentra dans la forêt sans attendre sa comparse, elle était bruyante et le jeune homme froid et taciturne. Il n’avait pas l’habitude de parler pour rien dire, leur balade silencieuse avec Kisame était belle est bien révolu. Les bois assombrissaient de plus en plus le temps ce qui allait les avantager si ils rencontraient des personnes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: Re: En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]   Dim 2 Sep - 20:16

-Nous allons nous arrêter ici. On va dormir ici jusqu’à demain, dès le lever du soleil, on reprendra notre marche.

Voilà ce qu'il dit. Tout ce qu'il trouvait à dire, était on s'arrête là. Il n'y avait absolument aucun rapport avec la question qu'elle avait poser, mais c'était comme ça, il ne répondait jamais de toute façon. La Kunoichi avait manifester son mécontentement, mais là, elle était encore plus énervée que tout à l'heure, il aurait au moins pût la renseigner mais il gardait tout pour lui. C'était une mission, il fallait bien qu'il en parle un moment où à un autre. La déserteuse le lui rappellerait, à son "senpai" le taciturne. Tsukiyomi s'arrêta aussi, et le regarda s'éloigner vers le coeur de la forêt, elle ne le suivit pas pendant quelques secondes, réfléchissant. Le calme, c'était le calme absolu, aucun bruit ne se faisait entendre, et c'était bien trop tranquille, la jeune femme n'aimait pas le silence; enfin si, mais pas pendant des heures. En effet, à regarder le ciel, celui-ci commençait à prendre une teinte sombre, la nuit allait tomber. La vue serait certainement apaisante et douce à regarder, les étoiles et avec de la chance, la pleine lune...Bref, après avoir jeter quelques coups d'oeil derrière elle, la Kunoichi reprit son chemin, marchant dans les pas de son collègue, le suivant.

Ils s'enfoncèrent dans la forêt, jusqu'à voir au loin une sorte de clairière avec un point d'eau un peu plus au loin. Tsukiyomi se tourna vers Itachi, qui gardait le regard fixe, qu'est ce qu'il y avait de si intéressant à regarder droit devant soi? A part pour marcher. Tsuki s'ennuyer, et elle n'avait pas aimer le ton et les mots qu'il avait employer pour toute "réponse", il aurait pût dire quelque qui avait un rapport avec le sujet principal de la conversation. Si on appelait ça "conversation", parce ce que ça n'était pas vraiment le cas, il ne parlait pas, à part pour dire quelque chose d'important; comme "allons là bas" ou "...", le vide quoi. Tsukiyomi était une grande bavarde, et en y repensant elle aurait pût discuter pendant des heures avec des gens comme Tobi, qui lui parle pour ne rien dire. C'était agaçant, elle voulait parler mais lui n'y faisait pas attention. Mais l'envie de poser des questions était trop forte, et même si elle savait qu'il n'y répondrai pas, elle continua sur un ton traînant et froid.

- Hey, tu m'écoutes quand je te parles au moins? Tu dors ou quoi?

L'artiste se mit devant lui et le dévisagea, les bras croisés, elle s'arrêta et ne bougea plus. Lui bloquant le passage, tenant à avoir une réponse, mais une réponse à sa question pas sur un autre sujet. Son manteau noir et son chapeau de paille cachait presque entièrement le jeune homme, on ne pouvait voir que ses yeux, deux yeux noirs restant tout le temps vides et froids. C'était comme regarder un bloc de glace ou un mur froid, son visage gardait tout le temps le même sentiment, l'indifférence et la froideur. Une froideur si déconcertante, que ça en aurait énerver plus d'un. Mais pas la jeune artiste, qui était très patiente, à ses heures perdues. Elle était froide aussi mais moins que lui, il lui arrivait d'être silencieuse et indifférente, mais elle agissait comme ça plus par défense et ennui.

- Dis-moi, il t'arrives de regarder quelqu'un en face des fois dans ta vie?

Sincèrement elle en doutait, il ne devait pas regarder les gens quand ils parlaient, il se prenait trop au sérieux. Ca avait beau être un génie, il ne fallait pas être imbu de soi-même ou arrogant. M'enfin, là c'est l'hôpital qui se fout de la charité, en arrogance, Tsuki gagne la palme d'or. C'était effroyable comme elle était égocentrique et prétentieuse, toujours sûre d'elle, se sentant supérieure à quiconque, dévisageant de haut les gens. Sans parler de son avarice sans égale, elle ferait n'importe quoi pour de l'argent, elle tuerait même son meilleur ami si elle le pouvait. Ces dires n'étaient pas très glorieux, mais c'était ce qui définissait dans le charme de la jeune femme en gros, c'était ses défauts les plus importants. On dit que les trois péchés capitaux comme l'argent, les femmes, hommes et l'alcool sont à éviter absolument. Pour tout shinobi qui se respecte. Mais déjà, la Kunoichi en avait deux, l'alcool et l'argent, deux péchés qui se complètent. Malgré ça, elle était stratégique et forte, il ne fallait pas la juger au premier regard, vous vous tromperez lourdement. C'est un génie elle aussi, mais dans d'autres matières que son collègue...

- Un conseil. Evite de faire ça. Tu pourrait faire peur aux gens. Ou pire, ils pourraient croire que tu es mort. Ce qui est très fâcheux...

Tsukiyomi soupira, les bras toujours croisés, levant légèrement sa tête et regardant froidement son coéquipier. Un petit sourire arrogant et fier se dessina sur ses lèvres à la suite de ses paroles. Et comme elle le savait, il ne réagirait pas et donc elle pouvait dire ce qui lui passait par la tête sans la moindre conséquence. Que c'était bon d'avoir le pouvoir et l'autorité...

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Uchiwa Itachi

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe:
Citation:

MessageSujet: Re: En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]   Lun 3 Sep - 12:43

Le jeune Uchiwa était rentré dans la forêt et pendant cinq minutes, il n’eu pas entendu Tsukiyomi, sa comparse, jusqu’à ce qu’elle se mette devant lui. Mais le silence fut de courte durée, elle se mit devant lui. N’adressa pour un court instant aucun mot, les bras croisés, elle le regardait dans les yeux. Le jeune homme avait les yeux noir, signe que son atout n’était pas actif. Le regard de celle-ci semblait montrer une grande remontrance au calme qu’instaurait Itachi. Elle avait sûrement quelques choses à lui dire qui la déranger, mais bon, le jeune descendant du clan était un véritable mur, un être si froid, mais peu bavard, même c’est à se demander si il sait parler. Il remarqua une chose qui était plus tôt bizarre, dans la forêt il faisait beaucoup plu sombre et froid alors que les feuillages n’étaient pas épais.

- Hey, tu m'écoutes quand je te parle au moins? Tu dors ou quoi?

Cette phrase n’avait pas tellement de sens, c’est par parce qu’il est silencieux et calme, qu’il dort, bien que des fois on peut ce le demander. Elle lui bloquait le passage, enfin avec la rapidité qu’il a, il y avait toujours une échappatoire, mais apparemment elle tenait franchement à une réponse de la part de criminel Uchiwa. Les traits de son visage ainsi que ses deux grandes cernes marquaient bien le ton froid et de complète indifférence que transmettait les yeux noirs. L’homme le plus froid du monde se trouvait devant elle, il était aussi arrogant et préférait se mettre en soliste étant un géni. Ceci lui rappeler son petit frère qu’il esquivait avec une pichenette et pas une petite vu qu’elle laissait une trace sur le front pâle de celui-ci. Néanmoins, d’obtenant aucune réponse, elle prit un ton froid qui se dessinait parfaitement sur le visage de Tsukiyomi et posa une autre phrase toujours aussi froid et traînant comme pour marquer ses mots.

- Dis-moi, il t'arrives de regarder quelqu'un en face des fois dans ta vie?

Le jeune homme regardait toujours les personnes en face, il n’était pas du genre à baisser le regard devant une personne. Ceci était aussi utile pour lancer ses Genjutsu’s bien que son index suffisait largement pour battre certaine personne. Il n’avait pas besoin de faire une illusion puissante pour faire souffrir la personne, c’est un maître de ce type de combat. Le seul problème qui avait l’air astreignant auprès de son belle comparse était le calme et un silence de mort. Le jeune Itachi avait de suite cerné un peu le type de personne qu’est son élève, elle était ladre et aimait bien dévisager les personnes pour montrer une quelconque supériorité. Le jeune meurtrier de son clan était une personne introspective, calme, silencieuse et des plus froides, des personnes que nous ne rencontrons pas tous les jours. Mais il avait trouvé un autre problème aussi chez la Kunoichi, l’alcool, la jeune femme était du genre alcoolique alors qu’il ne devait pas se faire remarquer, très difficile avec une belle brune complètement ivre. Des hommes assez idiot pourraient avoir envie d’elle et avec sa grande envie de parler, celle-ci pourrait tous dévoiler comme un rien, ce qui était assez contraignant.

- Un conseil. Évite de faire ça. Tu pourrait faire peur aux gens. Ou pire, ils pourraient croire que tu es mort. Ce qui est très fâcheux...

Il ne comprenait pas réellement pourquoi elle lui disait ça, paraître mort, si il marche, il ne voyait pas pourquoi il serrait mort. Ce qui était tout à fait anodin. Il entendit un petit soupir qui le sorti doucement de ses pensées, il vu un petit sourire fier et arrogant même si il n’en voyait absolument pas l’utilité de le faire. Pensait-elle avait de l’autorité envers et sur Itachi ? Ceci serrait prendre de gros risque. Le corps du jeune homme disparut à la vitesse d’une ombre et se retrouva derrière Tsukiyomi, il avait la main sur son chapeau de paille qui émettait des bruits de grelot, la tête basse et le corps quasiment collé à elle, il était tant de mettre certaine chose au clair. Elle se prenait un peu trop pour la supérieure et avait oublié que le jeune héritier du Sharingan pouvait la tuer d’un seul regard.

-Rappelle toi que tu n’es qu’élève, ce ton arrogant et fier comme si tu avais le pouvoir n’a rien à faire sur ton visage. Je ne voudrais pas à avoir besoin d’utiliser mon Genjutsu sur toi…

Le ton de voix froid raisonnait dans la forêt, il venait de mettre un peu le point si on peut dire, mais une chose des plus effrayante venait de faire son apparition. Son regard longé dans le coin de ses yeux, ses bandelettes laissaient des à présent voir des yeux rouges sangs ainsi que trois virgules. Le Sharingan était apparut, ceci n’était pas très bon pour la jeune femme. Le second point qui n’était pas très bon fut l’énonciation de son Gentjutsu étant élève à un niveau encore jamais égalé jusque là. Un corbeau était venu se poser sur son épaule, un corbeau tout à fait banale à part qu’il avait les même yeux que ce puissant Uchiwa. Le jeune géni remonta sa tête pour qu’elle se remette droite pour regarder devant loin.

-Nous sommes passer dans la forêt…

Itachi se remit à marcher vers l’intérieure de la forêt pour faire leur pose jusqu’au lendemain. Avec ses phrases, elle n’allait pas accepter comme ça vu son caractère, mais le rappel à l’ordre était clair et sans appelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukiyomi Kurosawa
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
Akatsuki Member - Artiste / Sombre Dictatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 30
Age : 25
Localisation : Derrière toi, un katana sous ta gorge...
Loisirs : Tuer des ninjas xD
Age RPG : 18 ans
Date d'inscription : 24/08/2007

Fiche du Ninja
Inventaire:
Equipe: /
Citation: L'art est...tuer avec classe!

MessageSujet: Re: En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]   Lun 3 Sep - 15:30

La jeune femme lui tenait tête, elle voulait avoir le dernier mot si on pouvait dire. A peine s'apprêtait-elle à continuer sur sa lancée, qu'il disparut et réapparût derrière elle. Il était rapide, elle n'avait pas pût distinguer complètement ses mouvements. Pourtant, elle n'afficha aucun air à part l'arrogance de tout à l'heure, qui disparût juste après que le jeune homme ait enfin dit un mot.

-Rappelle toi que tu n’es qu’élève, ce ton arrogant et fier comme si tu avais le pouvoir n’a rien à faire sur ton visage. Je ne voudrais pas à avoir besoin d’utiliser mon Genjutsu sur toi…

Le ton employait était si froid qu'elle cessa son sourire pendant quelques secondes. Il la menaçait ouvertement maintenant? Si ce qu'elle disait ne lui plaisait pas, il n'avait qu'à répondre parfois. C'est vrai, comment supporter quelqu'un qui ne parle jamais à part pour dire quelque chose d'important, il faut bien parler au moins une fois, ça s'appelait la communication. Mais il ne devait même pas connaître ce mot. La Kunoichi fronça les sourcils et le regarda activer son sharingan, ses yeux prirent une teinte rouge sang, entouré de trois virgules. Un regard terrifiant qui ferait peur à plus d'un, mais au contraire, la jeune femme était fascinée par ce don. Ce n'était pas pour rien qu'elle cibler le vieux sannin serpent, il avait ce qu'elle voulait. C'est à dire le cadet des Uchiwa. Et il était simple de deviner la suite, s'approprier le sharingan, et ce serait un jeu d'enfant vu le niveau de l'héritier. Ainsi, elle pourrait avoir toutes les techniques du monde, pouvoir anticiper tous les mouvements, et son but se concrétiserait plus vite que prévu ainsi. Après ces courtes pensées, elle fixa l'Uchiwa dans les yeux, et le regarda s'éloigner un peu plus loin. Il la menaçait et partait ? Un tel comportement n'était pas à prendre au sérieux, non vraiment pas.

° Quand même...Il en fallût du temps °

Son sourire réapparût, mais un sourire de satisfaction, elle avait obtenu ce qu'elle cherchait. Elle attendait vivement qu'il active son don, et calme comme il était, l'énerver aurait l'effet désirer. Tsukiyomi jeta un bref regard aux alentours de la forêt, en effet tout était sombre et froid, comparé à la couleur du ciel. Cet environnement aurait effrayer plus d'une personne, s'aventurer dans un lieu si sombre et si triste. Ça avait un air mélancolique pour la belle Kunoichi; un peu comme la pluie, ou la lune. Elle devait aimer particulièrement la lune parce que son prénom portait son nom? Ou seulement parce qu'à chaque fois qu'elle commit un crime elle était là?...Bref, la déserteuse de Konoha reporta son attention sur l'Uchiwa. Il continua de parler mais cette fois pour annoncer qu'ils avaient passer dans la forêt...Quel intérêt, elle était pas aveugle, ça se voyait qu'ils étaient dans une forêt. Fallait pas abuser, là c'était se foutre d'elle, comme si les arbres et ce paysage n'était pas assimilé à celui d'une forêt. Elle eut la fâcheuse impression qu'il se moquait d'elle, enfin, la jeune femme n'avait pas finit de parler et n'avait certainement pas dit son dernier mot. Elle n'avait pas aimer ce qu'il avait dit, il se moquait de ses capacités, elle était bien plus forte qu'il ne l'imaginait, peut-être pas dans son domaine à lui mais dans d'autres si. Et le sentiment de supériorité autre que chez elle, lui était insupportable. Détestant se sentir faible ou qu'on le lui dise, cette histoire n'allait pas se terminer là.

- Tu sais, tu me fais vraiment peur! Je te le jure! Même un gosse de 5 ans prendrait peur. Sérieusement, tu crois quoi là? Que je vais te jeter des fleurs? Le Sharingan n'est pas si puissant que tu le dis. Tu lui voue un culte ou quoi?

Dit-elle sur son habituel ton traînant et arrogant, oui bien sûr ce n'est pas parce qu'on lui dit de ne pas être arrogante qu'elle le fera. L'artiste savait bien qu'il la surpassait, mais elle ne le dirais jamais, par contre pour ce qui est dans autres shinobis; ils n'avaient aucunes chances. La déserteuse gardait toujours ses bras croisés, elle sentit un courant d'air sur son visage, un air froid, pas comme la douce brise qui faisait virevolter lentement ses longs cheveux. Elle commençait à se demandait si c'était une bonne idée de rester ici, ce n'est pas qu'elle avait peur, mais elle trouvait ça pas normal et pas rassurant du tout. Oh et puis si jamais il y avait un problème, elle s'en chargerait.

- De plus, je suis pas aveugle aux dernières nouvelles. Je sais que c'est une forêt! Fais pas l'idiot. Et t'aurait pût choisir autre chose, c'est pas fréquentable ça...

Critiqua-t-elle avec un léger soupir, gardant ses sourcils fronçés, elle n'aimait pas l'endroit, mais pas du tout. S'il y avait des ennemis ils pouvaient facilement se cacher et prendre en traître. C'était son avis, mais elle s'abstenait de dire tout ce qu'elle pensait sinon elle était sûre qu'il lui faudrait plus d'une heure, et vu qu'il ne l'écoutait que très rarement, sûrement à ses minutes de bonté; elle se taperait encore un monologue.

_________________


"L'art est de savoir torturer son adversaire sans le tuer directement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akatsuki-legend.nice-boards.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En mission de récupération d'informations...[PV: Itachi-kun]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission rang D] Récupération de marchandises
» [Mission Récupération 2ème partie]A la poursuite d'une ombre (Renan - Erika)
» Mission Récupération ? On n'a jamais fini de faire son devoir ? Crystal
» Récupération sous haute tension [MISSION MANDALORIENNE N°2] / TELOS IV
» ["programation"] récupération var. pour traitement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[ Akatsuki Legend ] :: Section RPG [Villages Cachés] :: Kumo no Kuni :: Alentours de Kumo-
Sauter vers: